Brasserie Notes en Bulles

"Que la journée ait été fatigante, enivrante, tranquille, prise de tête , chaude, froide ou juste normale il y a toujours une bière qui convient". C'est au tour de David, PDG et brasseur de Notes en Bulles, qui, après une dizaine d’années dans l’industrie nucléaire, a souhaité se reconvertir pour un travail alliant autonomie, création et sa passion pour la bière !

Interview par notre Ambassadeur Biérologue Thibault SCHUERMANS.

Copyright : baronmag.com


Pourquoi ne vous êtes-vous pas dirigé vers la brasserie industrielle sur un poste de brasseur salarié à la clef ?

 J'ai travaillé une petite dizaine d’année dans l’industrie nucléaire avant de tout quitter pour essayer de donner un autre sens à ma vie. Après un an à brasser assidûment en amateur j'ai décidé de monter une brasserie avec un ami. Nous n'avions aucune formation mais une très forte envie de créer notre bière en toute indépendance. J'ai continué l'activité tout seul, en apprenant sur le tas, méthode qui a eu ses succès et ses échecs, mais j'ai toujours été fier de sortir une bière unique et artisanale. Je n'aurais jamais envisagé le métier de brasseur ailleurs que dans ma brasserie parce que j'avais besoin de construire quelque chose qui me ressemble.


Qu'est-ce qui ferait que, devant un catalogue de vente par Internet ou dans une cave à bières, l'amateur de bière, que je suis, choisirait vos bières ?


 Si vous êtes amateur de bière et de musique, mes étiquettes vont vous attirer l’œil. Chaque bière est associée à un style musical, et le graphisme moderne et coloré se démarque dans les rayons. En vous approchant de plus près vous remarquerez que le style de bière est directement explicité en façade. Bien que le novice puisse des fois être perdus au premier abord l'amateur saura directement à quelle bière il est confronté. Pour le novice comme pour l'amateur un descriptif organoleptique de la bière est proposé sur l'autre face de l'étiquette.


Vous avez 3 années de métier de brasseur derrière vous, pouvez-vous nous dire, en quelques mots , de quoi vous êtes le plus fier ?


C'est quand sur des salons un nombre important de visiteurs voire de brasseurs viennent goûter une de tes bières parce que un tel et une telle ont goûté et que c'est trop bon et que ça fait boule de neige au point que la moitié des personnes présentes sont venus apprécier ta recette. C'est le seul métier que j'ai exercé ou tu as une reconnaissance directe du fruit de ton travail. Ça fait un peu gonfler les chevilles quand le retour est dithyrambique mais à l'inverse tu te prends tes échecs « en pleine face » si vous me permettez l'expression.  


Quels sont, d'après-vous, les meilleurs moments pour déguster vos bières - avec modération s'entend - et vraiment les apprécier ?


 Pour moi le moment parfait pour déguster une bière c'est à la débauche ! Que la journée ait été fatigante, enivrante, tranquille, prise de tête , chaude, froide ou juste normale il y a toujours une bière qui convient. J'ai une gamme de bières assez large car selon l'humeur, le moment, l'entourage je n'ai pas envie des mêmes choses. La bière de la débauche et le plaisir de la déguster est le moment pour moi ou tu récoltes les fruits de ton labeur.

Je viens de regarder un dictionnaire et il semble que le terme débauche n'existe pas ailleurs en France. La débauche signifie pour nous le contraire de l'embauche soit le moment ou on fini la journée de travail. Rien à voir donc avec les bières de la brasserie la débauche qu'il peut m'arriver de déguster à la débauche...


Partagez avec nous vos secrets, quel a été pour vous un grand moment marquant de votre vie de brasseur ou de la vie d'une de vos bières ?


Le fourquet d'argent dont ma New England IPA (SKA) a été primée. A une période compliquée où je me séparais de mon associé, où après presque deux ans à apprendre sur le tas, la qualité des bières laissaient parfois à désirer, où je commençais à douter, cette reconnaissance sur le plan national, pour une de mes recettes m'a fait quand même beaucoup de bien au moral. Je me suis dit, bon t'as commencé à partir de rien, t'as pas fait que des miracles, loin de là, mais si t'as réussi à sortir une bière qui plaît autant c'est qu'il y a quand même du potentiel. A partir de là, j'ai revu mon process, ajusté mes recettes et je suis aujourd'hui beaucoup plus fier des bières que je sors.


Que nous proposez-vous pendant le confinement ?


Des nouvelles recettes, des changements dans la gamme et une grosse surprise au déconfinement avec l'ouverture d'une guinguette à la brasserie. J'ai un peu alléger le rythme de production pour pouvoir me libérer du temps pour faire tous les travaux nécessaires à l'ouverture de cet espace festif. Je fais également de la livraison aux particuliers pour que mes clients puissent garder le contact avec mes bières. 



Analyse sensorielle par Thibault Schuermans de la bière "Folk" (farmhouse/saison) 6% :


Bière blonde dorée avec une mousse blanche dense et agréable

Au nez, nous avons des notes citronnées et levurées.

En bouche une attaque gourmande, fermière et épicée laisse place à une finale amère et sèche.

Une bière rafraichissante et très peu sucrée


ADRESSE

10 Avenue Louis Lépine, 42600 Montbrison


TÉLÉPHONE

04 77 58 05 01


SITE WEB

https://brasseriedesnotesenbulles.fr



0 vue
Abonnez-vous à notre newsletter

Nous suivre : 

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

©2019 Le Tour des Terroirs. Elise Grandidier. Photographie Nicolas Villion