Coquillettes et fusilli – Matthieu Angioni


« Des matières premières locales pour des pâtes de qualité »


Ancien artisan du bâtiment, Matthieu Angioni saisit l’opportunité de racheter un local afin de se reconvertir dans la fabrication et la vente de pâtes fraîches, « un savoir-faire que je tiens de ma grand-mère et que je voulais mettre à profit », explique-t-il. L’atelier et boutique « Coquillettes et fusilli » est ainsi créé en 2019, dans le 6e arrondissement de Marseille, au pied de Notre-Dame-de-la-Garde, « un emplacement idéal dans un quartier vivant et touristique », détaille Matthieu Angioni. La période Covid et les confinements donnent un coup de pouce à son activité : « Les restrictions de déplacement ont incité les gens à consommer local », se souvient-il. L’atelier et la boutique tournent alors à plein régime, si bien qu’il embauche deux salariés pour répondre à la demande.


Ingrédients frais et locaux


Coquillettes et fusilli propose de nombreuses recettes de pâtes, farcies ou non, qui changent régulièrement en fonction des produits de saison que Matthieu Angioni se procure sur les marchés deux fois par semaine pour les légumes, et chez un boucher du quartier pour les viandes. « Je veille à la traçabilité de tous les ingrédients », assure l’artisan. Le blé dur qu’il utilise est français et moulu à Marseille et les œufs viennent d’un élevage de plein-air du pays d’Aix en Provence. « La qualité des matières premières fait la qualité de nos pâtes », assure Matthieu Angioni, qui défend le bien-manger et les circuits courts auxquels il associe une responsabilité écologique.


Vues sur le Vieux-Port


Lasagnes, fusillis, rigatonis et autres linguines sont travaillées avec des machines italiennes et extrudées avec des moules en bronze traditionnels. De nombreuses recettes de raviolis sont proposées, avec des saveurs originales telles que « sardine-citron-piment » ou encore « daube provençale ». L’atelier produit également des pâtes allégées en gluten au sarrasin, des pâtes au blé complet, ainsi qu’une sélection de sauces. Coquillettes et fusilli vend principalement ses produits aux particuliers, même si l’entreprise travaille avec quelques restaurateurs membres du Collège culinaire de France.

Matthieu Angioni projette de développer son activité en ouvrant un deuxième point de vente près du Vieux-Port de Marseille, où il proposera, en plus de la vente, de la restauration à emporter. Mais il assure qu’il restera « producteur de pâtes avant tout ».



Contact :

Coquillettes et Fusilli

Adresse : 109, Boulevard Notre Dame - 13 006 Marseille

Mail : coquillettesetfusilli@gmail.com

Tél : 06 31 56 49 04

Site Web : https://www.coquillettesetfusilli.com




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout