Rozó - Diego Delbecq et Camille Pailleau


« Une cuisine lisible mais pas linéaire »


« Se faire plaisir, et faire plaisir aux clients » : voici ce qui motive chaque jour Diego Delbecq et Camille Pailleau, co-gérants du restaurant Rozó à Lille.

Diego a débuté dans la profession aux côtés de Marc Meurin, chef doublement étoilé du Pas-de-Calais, puis a rejoint l’équipe de Christophe Saintagne dans les cuisines du restaurant d’Alain Ducasse au Plaza Athénée, avant de le suivre au Meurice fin 2013. Il prendra ensuite la place de Chef dans le restaurant « Papillon » de Christophe Saintagne durant 2 années.

Sa compagne, Camille, pâtissière, a elle démarré sa carrière auprès du chef Yann Couvreur à l’Hôtel Burgundy et au Prince de Galles, suivie d’une seconde expérience au Meurice dans la brigade de Cédric Grolet, pour terminer par le Plaza Athénée aux côtés de la chef pâtissière Jessica Préalpato.

Fort de ses multiples expériences, le couple décide d’ouvrir son propre établissement, Rozó, en novembre 2017.

« L’esprit de notre cuisine est celui d’une gastronomie moderne, sans fioritures. C’est une cuisine qui va à l’essentiel du goût, explique Diego. Les plats sont dynamiques, jeunes et dans l’air du temps. Notre objectif est vraiment de nous amuser, se faire plaisir et faire plaisir aux clients. Nous avons la chance d’avoir une belle équipe et prenons soin des personnes avec lesquelles nous travaillons. » Une recette réussie puisque le restaurant s’est vu attribuer, en janvier 2019, une étoile au Guide Michelin.

Et dire que cette belle histoire n’aurait peut-être pas eue lieu, si la tante du jeune chef ne lui avait pas acheté un livre de pâtisserie étant enfant…

« Tous les dimanches je faisais des gâteaux, puis je me suis orienté vers la cuisine et voici comment la passion est arrivée. Même si j’ai commencé par la pâtisserie, aujourd’hui je n’en fais plus du tout, c’est ma compagne qui s’en occupe ! ».

Au Rozó, les desserts sont toujours travaillés dans la continuité des plats. Camille se charge de leur création et les ajuste avec l’aide de Diego par l’ajout d’une épice, d’un poivre, d’une émulsion. « Nous souhaitons proposer une cuisine basée essentiellement sur la précision des goûts, des cuissons, des sauces, indique le chef. Nos plats sont toujours condimentés pour jouer sur la vivacité, avec des acides, des amers tout en restant fidèles aux produits. C’est une cuisine lisible mais pas linéaire. »

Bien que le couple privilégie la qualité à la proximité, ils mettent un point d’honneur à faire travailler les producteurs français et à mettre en valeur leurs produits. « Je travaille certes avec de merveilleux producteurs du Nord, qui font de très belles choses comme les asperges de Cobrieux ou les escargots de Comines, mais il n’y aura jamais d’abricots aussi bons que dans le Roussillon ! »


Contact

Rozó

Mail : contact@restaurant-rozo.com

Site web : https://restaurant-rozo.fr/fr/


45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout