Maison Hamelle – Jérôme Hamelle


« Un assemblage de macérations pour produire des spiritueux »


Après un parcours professionnel passé dans l’économie et la finance, Jérôme Hamelle décide, en 2018, de tout quitterpour se lancer dans les spiritueux. Ce grand amateur de ce type de boisson décide alors de se former auprès de professionnels afin d’enrichir ses connaissances avant d’ouvrir sa propre affaire. Début d’année 2020, il décide d’ouvrir La Maison Hamelle dans le quartier de Charonne à Paris.

Le premier spiritueux à sortir de son atelier, en mars 2020, est baptisé Le Pastis Parisien. « Ce pastis est plus qu’un simple pastis, déclare Jérôme Hamelle, à l’intérieur, on y retrouve le mélange de mes différents savoir-faire. » En effet, l’artisan souhaite tout d’abord mettre en avant la qualité de ces matières premières et de ces plantes. « Aujourd’hui, je travaille avec des herboristeries qui mettent en place des démarches équitables avec les producteurs. La plupart des plantes que j’utilise pour mettre au point mes spiritueux sont bio afin d’offrir la meilleure qualité possible lors de la dégustation. Je cherche à conserver ma démarche qui repose sur le bio, l’éthique et le local », indique Jérôme Hamelle.

Un pastis aux 13 plantes et épices

Un autre savoir-faire, et pas des moindres repose sur la macération. À la Maison Hamelle, chaque plante ou épice bénéficie d’une macération séparée afin d’obtenir le meilleur de chacune d’elles. Les spiritueux sont alors le fruit d’un assemblage qui allie texture, amertume et sucrosité. « Le Pastis Parisien que je propose est un assemblage de 13 plantes et épices. Il peut aussi bien se déguster sec en apéro ou en digestif que dilué dans de l’eau. Une de ces particularités est qu’il est sans sucre quand ses concurrents en contiennent, en moyenne, près de 80 g par litre », précise l’artisan.

Un gin aux notes poivrées

Second spiritueux produit par la Maison Hamelle : Le Gin Baignoire. « J’ai choisi de l’appeler ainsi en référence aux bathub gin, un gin que produisaient les américains dans les années 1920 dans les baignoires en pleine période de prohibition », raconte Jérôme Hamelle. Ce Gin Baignoire est également obtenu après l’assemblage de plusieurs macérations de plantes et d’épices. Les baies de genièvre associées aux agrumes offrent un spiritueux épicé aux notes poivrées qui peut se déguster sec, en Gin Tonic ou bien en cocktail.

La Maison Hamelle souhaite rendre les spiritueux accessibles à tous en proposant des assemblages qui plairont aussi bien aux novices qu’aux amateurs. Et si vous voulez connaître tous les secrets ou presque de fabrication, Jérôme Hamelle organise des ateliers ouverts à tous.


Contact :

Maison Hamelle

Adresse : 1bis, rue Carrière-Mainguet, 75 011 Paris

Tél : 06 76 83 02 69

Mail : contact@maisonhamelle.fr

Site web : https://www.maisonhamelle.fr


73 vues0 commentaire