La Musardière – Benjamin Revel

Dernière mise à jour : il y a 2 jours


« Des plats aux produits 100 % Français »


À Giverny, en Normandie, village de Claude Monet, se niche l’hôtel-restaurant La Musardière, ou officie Benjamin Revel en tant que chef. Il est embauché en 2019, alors qu’il n’a que 24 ans, mais un parcours déjà conséquent.

Après un cursus hôtelier classique au lycée hôtelier Georges Baptiste, à Rouen, où il passe un bac professionnel suivi d’un BTS et d’une mention pâtisserie, Benjamin Revel part faire les saisons en Corse et en Haute-Savoie, puis décide de partir découvrir le monde avec sa compagne, Susie. Ensemble, ils passent six mois en Amérique du Sud, principalement au Pérou, puis s’envolent pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, où ils passent une année.

« J’avais envie d’ouvrir mes connaissances, au niveau professionnel mais surtout personnel. À mon retour, j’avais l’envie de retranscrire en France les produits et cuisines que j’ai pu découvrir en Amérique du Sud », se souvient le jeune chef.


Cuisine de terroir


De cette expérience à l’international, Benjamin Revel a aussi tiré l’amour des responsabilités, une prise de conscience sur des sujets environnementaux et sociétaux. « Je pratique un management respectueux, je souhaite que chacun puisse s’épanouir dans ma brigade. Ma cuisine est collective et participative », explique-t-il.

La carte du restaurant change en permanence, avec des nouveaux plats chaque semaine en fonction des produits. Car Benjamin Revel porte une attention particulière à l’origine de ces derniers. « Je travaille avec des produits très locaux, et au minimum origine France. Si je ne trouve pas un produit en France je ne le cuisine pas », assure le chef. Une contrainte qu’il s’impose et dans laquelle il développe sa créativité. Il travaille uniquement des produits de saison, cultivés en agriculture biologique, en lien avec le terroir : « Des légumineuses du coin, par exemple, cultivées par des agriculteurs passionnés. Des lentilles, des pois chiches », détaille-t-il.


« Un endroit chaleureux »


Le restaurant prend place dans une vieille bâtisse entourée d’un beau jardin où se trouvent quelques poules. « C’est ma compagne, Susie, qui s’est occupé de la décoration de la salle, précise Benjamin Revel. Un endroit chaleureux, convivial, dans lequel on se sent bien, un peu comme à la maison. »

À côté de son activité de chef à La Musardière, Benjamin Revel accompagne depuis plus d’un an une association pour l’ouverture prochaine d’un restaurant : « Un restaurant inclusif, où travailleront des personnes en situation de handicap, que j’ai déjà eu en stage à la Musardière », explique-t-il. Un établissement avec une organisation et du matériel adapté aux handicaps, mais aussi tourné vers la réduction des déchets et de l’empreinte carbone. Le chef prévoit une ouverture courant 2023, le temps de régler certains détails.


Contact :

La Musardière

Adresse : 123, Rue Claude Monet - 27 620 Giverny

Tél : 02 32 21 03 18

Mail : reservation@lamusardiere.fr

Site Web : https://www.lamusardiere.fr


Article rédigé par Ian Fafet

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout